Splendeurs coloniales d’un Mexique méconnu

Photos JB Rabouan – Texte Caroline Chapeaux

Loin des touristes ou des clichés, le « vrai Mexique » est à la portée de celui qui prend le temps de sillonner les environs de la capitale. À deux ou trois heures de route de Mexico, Queretaro, Guanajuato et San Miguel de Allende, ont hérité d’un patrimoine architectural remarquable. Au carrefour des convoitises, ces trois grandes cités doivent leur splendeur et leur prospérité à l’abondance de leurs mines d’argent. À partir du XVIe siècle, les colons espagnols y amassèrent des fortunes et, dans leur ambition, y construisirent des milliers de cathédrales, de monastères, de riches demeures et d’églises baroques sublimes. Tour à tour, les trois villes sont entrées sans surprise dans la cour des grandes : la liste du patrimoine mondial de l’Humanité. Voir la galerie photo

Texte complet sur demande – Full text on demand – Articulo completo disponible bajo pedido

Les commentaires sont fermés.

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑