Tanzanie : Une vie de gnou

Texte & photos Caroline Chapeaux – Pauvre gnou ! Une barbe filasse, des pattes trop fines pour son arrière-train, des yeux écartés et globuleux… Son aspect est à ce point disgracieux qu’en Tanzanie, on le surnomme « le clown des plaines ». Pourtant, le gnou n’a pas de quoi rougir. Les curieux dépensent des fortunes et se déplacent du monde entier pour assister au spectacle dont il est le héros : la grande migration.

Voir la galerie photo

Texte sur demande – Text on demand 

Les commentaires sont fermés.

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑